Annonces

jeudi 18 novembre 2010

TangerMed II: La BEI accorde 200 millions d’euros

· Le prêt servira à financer l’extension du complexe portuaire

· Mise en service en 2014 et un capacité de 5 millions de conteneurs/an


La Banque européenne d’investissement (BEI) vient d’octroyer un prêt de 200 millions d’euros, soit environ 2,2 milliards de DH pour la réalisation de l’extension du port TangerMed. L’accord a été paraphé, jeudi dernier, à Tanger par Philippe de Fontaine Vive, vice-président de la BEI et le président du directoire de l’Agence Spéciale TangerMed, (TMSA) Taoufiq Ibrahimi.
Cette convention s’inscrit dans le cadre du plan de financement retenu pour la réalisation de la première phase du projet TangerMed II. Le coût de construction, qui comprend l’ensemble des infrastructures de base du port et la réalisation d’un des deux terminaux à conteneurs du port TangerMed II, totalise environ 7,5 milliards de DH, selon TMSA. Pour rappel, le plan de financement de TangerMed II, au titre de la réalisation de la première phase du projet, est assuré d’une part par un apport en fonds propres, réparti à part égales entre l’Etat et TMSA, et d’autre part par un endettement auquel participe outre la BEI, le Fades à hauteur de 1,5 milliard. Le tout sera complété par un emprunt obligataire assorti d’une garantie de l’Etat de 2 milliards de DH (cf. www.leconomiste.com).
Le projet de construction a déjà été lancé en mai dernier. Il a été attribué en juin 2009 au groupement d’entreprises formé par Besix, Bouygues Travaux publics, Bymaro, Saipem et Somagec. La première phase du projet concerne l’ensemble des infrastructures de base du port et la réalisation d’un des deux terminaux à conteneurs du port pour une entrée en service effective du port en 2014. Ce sera un port à conteneurs une fois et demi plus grand que TangerMed I avec une capacité de 5,2 millions de conteneurs en vitesse de croisière. La concession s’étalera sur 30 ans, prorogeables de 20 ans supplémentaires. La mise en service du terminal étant prévue au 2e trimestre de 2014. Le terminal sera exploité en mode multi-utilisateurs, c’est à dire qu’il sera ouvert à toutes les lignes de n’importe quel opérateur maritime. Marsa Maroc devra investir un total de 320 millions d’euros, soit environ 3,8 milliards de DH, dont les deux tiers au cours des cinq premières années.
La construction du second terminal du port TangerMed II, d’une longueur de quai de 1.600 mètres et d’une capacité de 3 millions de conteneurs, sera quant à elle lancée en fonction de la demande des opérateurs internationaux en capacités portuaires dans la région.

Ali ABJIOU