Annonces

vendredi 28 janvier 2011

Report de l'entrée en vigueur de l'accord de pêche entre le Maroc et l'Europe




crédits : Mer & Marine - Eric Houri

Au terme de longues et difficiles négociations, Bruxelles et Rabat ont signé en juillet dernier un accord sur le retour des pêcheurs européens dans les eaux marocaines. Le texte, qui devait entrer en vigueur le mois prochain, ne le sera finalement pas avant mai : « En raison des délais nécessaires pour les procédures de ratification de l'accord, la date du 1er mars 2006 ne pouvant être respectée, les deux parties se sont engagées à oeuvrer pour permettre son entrée en vigueur », explique le ministère marocain de la Pêche. Les représentants des deux parties se sont retrouvés la semaine dernière à Rabat, pour étudier les modalités de mise en place de l'accord. 
Celui-ci couvre une période de quatre ans, pendant laquelle 119 navires européens, essentiellement espagnols et portugais, pourront pêcher jusqu'à 60.000 tonnes de poisson par an. En contrepartie, l'Union Européenne versera 144 millions d'euros. Cette enveloppe devrait servir à financer un plan de restructuration de la pêche traditionnelle marocaine. En 1999, le royaume n'avait pas renouvelé le précédent accord de pêche, estimant que ses ressources halieutiques étaient pillées. Jusqu'à cette date, près de 600 chalutiers européens venaient déployer leurs filets dans les eaux territoriales marocaines. Les aides financières consenties par Bruxelles étaient alors de 125 M€ par an.